Aller au contenu

Office de la protection du consommateurRentrée scolaire : des conseils pour profiter des rabais

Conseils et nouveautés, Actualités, Zone Accueil, Zone section pour les consommateurs

31 juillet 2017

Rentrée scolaire : des conseils pour profiter des rabais

Québec, le 31 juillet 2017 –

Avec le mois d’août viennent habituellement les soldes de la rentrée scolaire. Vous voulez en profiter pour acheter le matériel dont vos enfants auront besoin? Voici de l'information qui facilitera votre magasinage.

Article en solde en rupture de stock

L’article dont votre enfant aura besoin en classe est en solde? Un commerçant qui annonce un article en solde doit en avoir une quantité suffisante pour répondre à la demande.

Si les quantités sont restreintes, il doit préciser dans sa publicité la quantité exacte en stock. Dans ce cas, les mentions « quantité limitée » ou « jusqu’à épuisement des stocks » ne suffisent pas.

En cas de rupture de stock, vous pouvez exiger du commerçant qu’il vous offre, au prix du solde, un autre article équivalent, de valeur égale ou supérieure.

Rabais annoncés après l'achat

Vous achetez un livre, une calculatrice ou un cartable et, la semaine suivante, le commerçant annonce un rabais sur le même article? Si vous demandez au commerçant de vous accorder le rabais après coup, il est en droit de refuser.

Certains commerçants acceptent toutefois d’accorder des rabais après coup pour conserver ou fidéliser leur clientèle. Il est donc préférable de conserver toutes vos factures.

Erreurs de prix à la caisse

Vous êtes dans un commerce où s’applique la Politique d’exactitude des prix? C’est le cas lorsque le commerçant s’exempte d’indiquer le prix sur chaque produit ou emballage de produit qu'il vend. Il est alors tenu, entre autres, d'utiliser un lecteur optique et d'afficher les prix sur les tablettes, vis-à-vis de chacun des produits.   

Cette politique prévoit un dédommagement si le prix réclamé à la caisse est plus élevé que le prix indiqué en magasin. Le commerçant doit :

  • vous remettre le bien gratuitement, si l’article coûte 10 $ ou moins;
  • vous vendre le bien au prix affiché, réduit de 10 $, s’il coûte plus de 10 $.

Vous êtes dans un commerce où la Politique d’exactitude des prix ne s’applique pas? Si le prix à la caisse est plus élevé que celui étiqueté sur le bien, le commerçant doit vous vendre le bien au prix indiqué sur l'étiquette.

Consultez la section Prix exigé supérieur au prix annoncé pour plus de détails sur l’indication des prix en magasin. Cette section peut aussi être consultée en magasin, à l’aide d’un téléphone intelligent : un accès direct à l’information qui vous permettra de faire valoir vos droits.

Politique d’échange et de remboursement

Vous désirez échanger ou vous faire rembourser un article que vous avez acheté? Vous devez tenir compte de la politique d’échange et de remboursement du commerçant. 

La loi n’oblige pas le commerçant à vous rembourser ou à vous remettre une note de crédit si vous avez changé d’idée ou avez fait une erreur au moment de l’achat. Les commerçants sont libres de fixer les conditions de leur politique d'échange ou de remboursement. Ils sont toutefois tenus de respecter les règles qui y sont prévues.

Achats en ligne : informez-vous d’abord

Faire ses achats en ligne peut être une bonne façon d’éviter l’achalandage des magasins lors de la rentrée scolaire. Assurez-vous d’obtenir tous les renseignements que le commerçant a l’obligation de vous fournir avant l’achat. Il doit également vous permettre d’accepter, de refuser ou de corriger son offre avant l’achat. 

Pour obtenir plus de conseils avant d’acheter en ligne, consultez la section Achats par Internet.


Vous recommandez cette page :http://m.opc.gouv.qc.ca/actualite/conseil/article/rentree-scolaire-des-conseils-pour-profiter-des-rabais-1/
Vous recommandez cette page :http://m.opc.gouv.qc.ca/actualite/conseil/article/rentree-scolaire-des-conseils-pour-profiter-des-rabais-1/